3ème dimanche de l’Avent

Namur

Jean Baptiste renouvelle son appel à la conversion :

*préparer les chemins du Seigneur…

*rendre droits ses sentiers.

Jean Baptiste nous donne un mode d’emploi pour la conversion car Dieu veut habiter le cœur de l’homme. Pour cela, il convient qu’il   purifie son coeur et enlève ce qui l’empêche d’aimer Dieu de tout son être, et d’aimer son prochain, en actes et en vérité .

A tous, il demande de partager : nourriture, vêtements.
Ensuite, il interpelle différentes classes sociales :

*les publicains :ne pas prendre plus qu’il n’est exigé : en quelque sorte « rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »

*les soldats : bannir la violence, se contenter de sa solde.

*Le peuple alors s ’interroge : « Qui est-il ? Serait-ce lui, le Messie ?

Jean Baptiste s’explique : il baptise dans l’eau et il annonce un « plus grand que lui » qui baptisera dans l’Esprit Saint.

Les lectures nous disent : « Il est proche. »

Il faut l’attendre en veillant dans la foi et dans la joie :

« Réjouis-toi, le Seigneur est en toi ;

« Chantez votre reconnaissance,

« Jubilez, car il est grand au milieu de toi.

Saint Paul suggère de transposer la joie dans la prière : ne craignez pas, mais priez et suppliez
Si nous agissons ainsi, alors :

« la paix gardera nos cœurs dans le Christ Jésus. »

D’après l’homélie du Père Cyprien

Notes prises par Sr Andrée Weynandt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.