Nouvelles de Cuvilly

Cette crise sanitaire du coronavirus a donné à beaucoup de personnes l’occasion de revenir à l’essentiel et de découvrir et accepter notre petitesse!

Vie communautaire : Nous avons une communauté en bonne santé spirituelle, ce qui nous permet de traverser cette crise dans une véritable communion, très profonde. Ce temps de confinement nous a permis, à chacune, de vivre davantage la charité fraternelle à travers de petites attentions et de petits gestes de la vie quotidienne. Nous réapprenons à vivre ensemble, à prendre le temps de partager, à s’écouter, à se réconforter, bref à retrouver la dimension centrale de la vie communautaire. Vivre en communauté mais rester attentif au monde

Vie de prière : Durant ce temps de crise, la prière communautaire s’est intensifiée en donnant au Seigneur plus de temps en instaurant notamment un temps d’adoration eucharistique quotidienne. Ce temps a aussi renforcé notre prière vers « l’autre ». Chaque jour, elle est orientée vers nos sœurs malades, les membres de nos familles, les malades dans le monde, les différents personnels soignants des hôpitaux et des EHPAD, ainsi que les personnels (comme nos dirigeants et responsables) des autres services nécessaires au bon fonctionnement de notre monde.

Dans notre communauté tout comme à la paroisse, la messe est toujours célébrée comme d’habitude et nous avons pris l’initiative de la diffuser en direct sur la page Facebook pour permettre aux autres d’être en communion avec le Seigneur même s’ils ne peuvent pas communier au Corps du Christ.

Nous recevons aussi beaucoup d’intentions de prière de personnes qui sont touchées, de leurs familles… Notre oratoire et notre chapelle sont toujours ouverts!

En ces temps de pandémie, nous portons le monde dans nos prières de chaque jour. Nous nous émerveillons de la nature: « quelle joie, la neige »!

La chapelle est toujours ouverte. Malgré le confinement, des chrétiens continuent à y venir. Nous transmettons en direct nos messes quotidiennes. Après la messe, nous nous tournons toujours vers Marie, notre Mère. Puis, les chrétiens partagent avec le père curé.

Les chrétiens de la paroisse du village Neufvy-sur-Aronde dans l’Oise ont réclamé la présence de l’image de sainte Julie dans leur église.

Vie apostolique : nous avons un rôle particulier à jouer pendant cette crise en prenant des mesures afin d’assurer une continuité pastorale. Par téléphone et certaines visites, nous renforçons tout ce qui est contact avec les chrétiens de notre paroisse, les Amis de Julie, les membres de Foi et Lumière et avec quelques voisins ainsi que des personnes isolées ou seules.

Pour la plupart de nos rencontres (adoration du mardi et vendredi avec quelques paroissiens, l’Equipe de la conduite pastorale, aumônerie, préparation au mariage…), nous essayons d’utiliser les nouvelles technologies, Zoom, Messenger et Skype. Les célébrations des obsèques nous unissent d’avantage avec les familles éprouvées et les Pompes Funèbres.

Malgré la Covid 19, nous avons accueilli un groupe d’enfants de la catéchèse.

Plus que jamais, nous sommes appelées à être à l’écoute, à réconforter et à prier pour ceux qui sont dans le besoin.

Nous nous confions aussi à vos prières. MERCI

Sœur Dorothée Nseya et la communauté des sœurs de Cuvilly, Janvier 2021

2 réflexions sur « Nouvelles de Cuvilly »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.