Fin de trimestre à Gembloux

A l’avant plan : Mohamed

« L’année scolaire se termine; les cours des étudiants réguliers sont clôturés; par contre, les stages  continuent ainsi que le travail des doctorants. Ces derniers mois m’ont permis d’accueillir Mohamed Sheered d’Irak, Daniela Dios du Brésil et Kim Hoang de Bruxelles. Tous sont repartis heureux de leur expérience à Gembloux. Chen Li est revenue pour défendre ( brillamment )sa thèse et recevoir son titre de docteur. Avec Fang, elles restent les seules locataires pour le moment dans la maison , Basile étant retourné en famille pour son blocus. Nous attendons Zaneidou qui arrivera  du Niger le 22 juin pour un séjour de 5 mois.

Kim, Basile, Daniela et Fang avant le départ en blocus.

Que de richesses partagées lorsque ces jeunes acceptent de se rencontrer, de se parler, d’échanger leurs différents points de vue sur la vie, la science, la foi, l’avenir…un monde à construire ensemble…
Bonnes vacances à certains,  bon travail à d’autres!

Daniela au château de Namur

Rendez-vous en septembre prochain.

Sr Monique Petit

Saint-Hubert

« Le jeudi 30 mai 2019, en la fête de l’ascension, la paroisse de Saint-Hubert  a célébré le 50ème anniversaire de la canonisation de Julie Billiart et le 20ème anniversaire de celle de Marcellin Champagnat. Fondateurs des deux écoles libres de Saint-Hubert aujourd’hui fusionnées, ils continuent à inspirer la pédagogie  des professeurs et éducateurs actuels.
La paroisse accueillait par la même occasion la  communauté » Palavra Viva »  installée dans les locaux  occupés jusqu’en août par les sœurs de Notre- Dame.
 La chorale paroissiale, l’homélie de Mr le Doyen Goosse, l’apéritif préparé par l’école, tout était invitation à la fête et à l’action de grâce.
 
A l’issue de la célébration, sœurs de Notre-Dame, frères Maristes, membres du Pouvoir Organisateur et Directions de l’école se sont retrouvés pour la photo souvenir. 
 
 
 
Que Sainte Julie et saint Marcellin continuent à veiller sur tous  les jeunes et spécialement ceux accueillis dans notre école. »
Sr Monique-Marie Petit

Exposition 1969-2019

Les archives générales de la congrégation et le centre d’héritage ont réalisé une EXPOSITION (en français et en anglais) pour comprendre comment Julie est devenue sainte.  Plusieurs panneaux avec des documents d’époque vous racontent sous forme de frise chronologique les événements entre 1881 et 1969.

L’exposition est accessible aux horaires d’ouverture du centre d’héritage (17, rue Julie Billiart à Namur – Belgique) : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00 (week-end, jours fériés et groupes sur demande). 

 


Une partie de l’exposition est en ligne sur internet:

  1. Enquête dans les ARCHIVES sur la CANONISATION de Julie: cliquez ici.
  2. Propos du pape Paul VI lors de la canonisation de Julie Billiart (1969) et propos actuels du Pape François sur l’APPEL UNIVERSEL A LA SAINTETÉ (2018), cliquez ici.

Pèlerinage à Cuvilly

Ce dimanche 12 mai a eu lieu le pèlerinage annuel à Cuvilly.  Quelle belle occasion de fêter les 50 ans de canonisation de sainte Julie en la présence de Mgr J. Benoit-Gonnin!  L’après-midi a été animée par Théo Mertens, magnifique compositeur et interprète, qui nous a fait découvrir plusieurs chansons composées pour sainte Julie.  

 

Europe-Japon

Rencontre des leaderships des Sœurs de Notre-Dame d’Europe et du Japon du 6 au 10 mai 2019 à Namur                   

Comme chaque année, les membres des équipes de leadership de la Grande Bretagne, de la Belgique Nord, du Japon, et de la Belgique Sud se sont retrouvés à Namur pour une session de travail, de réflexion et prière durant 3 jours.

Au cours de la première journée, le père Jacques Haers, jésuite  nous a permis d’approfondir des essentiels de la vie religieuse dans et pour notre monde.  Aujourd’hui, l’attention  est à porter  d’une manière particulière à ceux qui sont sans voix, à ceux qui n’ont pas droit à la parole en œuvrant à la réconciliation et au pardon. La  vie religieuse a à se poser sans cesse cette question : comment brisons-nous la frontière pour qu’elle devienne un espace où les gens se rencontrent ?   Une partie de ses exposés a aussi consisté sur l’importance du discernement apostolique communautaire.

Au cours de la seconde journée, chaque équipe de leadership a présenté le travail réalisé dans l’Unité à la demande du Groupe stratégique de planification des ressources.

Les réflexions, les échanges, les partages qui ont suivi ces présentations ont été fortement marqués par l’apport du Père Haers.

Les difficultés liées à  la présence de 4 langues ont été aplanies grâce à la traduction d’une personne bien expérimentée.

Chacune est reparties dans son unité enrichie de la simplicité, de la cordialité et de la profondeur des échanges.

Sr Pascal-Marie Promme snd

Réseau Afrique-Europe Foi et Justice

Réunion annuelle des antennes européennes d’AEFJN

Du 10 au 12 mai 2019, 9 délégués des antennes d’Allemagne, Belgique, Espagne, France, Irlande, Pays-Bas et Royaume-Uni se sont rencontrés dans notre maison de Namur, avec 2 représentants du comité exécutif venus de Rome et les 3 membres du secrétariat de Bruxelles.

Vendredi, une conférence passionnée a fait le point sur l’accaparement de terres.

Des sociétés comme SOCFIN rachètent terres et plantations pour un ‘développement’ agro-industriel. FERONIA a reçu pour ses plantations de palmiers 11 millions d’euros du Fonds de développement BIO, de l’Etat belge. Mais ses travailleurs sont mal logés et mal payés, les écoles et centres de santé promis n’existent pas… et toute l’huile extraite est destinée à l’exportation. AEFJN veut favoriser l’agriculture paysanne familiale.

Samedi, le groupe s’est intéressé à l’enjeu des élections européennes. Maurice Schuman et les autres ‘pères fondateurs’ de l’Europe voulaient « le développement du continent africain. »

Face à la montée des partis de droite anti-européens, les prochaines élections au Parlement européen revêtent une importance particulière. AEFJN a toujours lutté contre les politiques économiques et commerciales néfastes de l’UE. Cela ne diminue en rien ses énormes réalisations positives. Il faut examiner les programmes des partis et, après les élections, suivre leurs réalisations.

Dimanche, chaque antenne a présenté ses joies, ses défis et ses réalisations.

Un défi commun pour l’Europe est le peu de ressources humaines et financières. Les antennes participent à des plateformes groupant plusieurs ONG. L’action d’AEFJN est répercutée par le site web : www.aefjn.org, Tweet et Facebook.

En Afrique, AEFJN se développe.

Des temps libres ont permis discussions, visites au centre d’héritage et promenade en ville.

Tout le groupe a exprimé son appréciation de l’accueil reçu dans notre maison mère.

Sr Marie-Rose Lepers, mai 2019.

Ecoutez-nous sur les ondes RCF

RCF, La Joie se partageEcoutez Sœur Christiane (coordinatrice du Centre d’héritage) et Marie F. (archiviste) sur la Radio RCF: https://rcf.fr/embed/2089169

Découvrez le troisième thème choisi pour cette année jubilaire de la canonisation de Sainte Julie Billiart. Il s’agit de « Julie réfugiée ». Contrainte de fuir son village au moment de la Révolution française, Julie sera poursuivie et persécutée durant 3 ans.  

On vous parle aussi des sœurs reconnues « Justes parmi les nations » (qui ont accueilli des juifs durant la guerre) et des nombreuses sœurs qui soutiennent aujourd’hui des réfugiés. 

Pour en savoir plus : https://snddensjb50.org/2019/04/01/les-refugies-sdf-ou-immigrants/

Chapelle à Gembloux

En ce mois de mai, le chapelet a pu être récité avec des paroissiens dans la chapelle restaurée de la maison de Gembloux. 
Vous y êtes les bienvenus(e) les mercredis de mai à 14h30 pour prier Marie à toutes vos intentions.  Les autres jours, la chapelle sera ouverte quand je suis dans la maison. Bienvenue à tous et toutes .
 
Sr Monique-Marie Petit