Jubilé d’or de la canonisation de Julie

C’est la maîtrise de la cathédrale de Namur dirigée par Grégory Decerf qui animait cette messe.

Ce 12 octobre 2019, plus de 300 personnes ont assisté à la messe d’action de grâces du 50ème anniversaire de la canonisation de Julie Billiart.

C’est Mgr Warin, évêque de Namur, qui présidait la célébration. La cathédrale de Namur était magnifiquement décorée avec de nombreux tournesols, fleurs que Julie aimait beaucoup car elle disait qu’ « il faut toujours se tourner vers Dieu comme le tournesol se tourne toujours vers le soleil« .

Des Sœurs de Notre-Dame, la famille de Julie Billiart et de Françoise Blin de Bourdon, des amis, des collaborateurs laïcs, des directeurs, professeurs et élèves des écoles Notre-Dame ont célébré Julie qui avait un grand désir de faire connaître la bonté de Dieu. Durant cette célébration, une grande importance a été accordée à la mission principale des Sœurs: le témoignage de la bonté de Dieu à travers l’éducation.

Des élèves de l’Institut Notre-Dame de Namur

La radio RCF Sud Belgique a diffusé la Messe d’action de grâces à Ste Julie en direct le 12 octobre. Vous pouvez ré-entendre l’émission ici:

Bannière réalisée par les élèves de l’IND de Namur avec leur professeur, Anne Pirard.
Les Sœurs ont reçu l’aide des élèves de l’IND de Namur pour la décoration. Merci!!

RCF: L’amitié entre Julie et Françoise

Ecoutez-nous sur la radio RCF en cliquant sur ce lien: https://rcf.fr/embed/2193020 !

«Découvrons comme Julie Billiart et Françoise Blin de Bourdon, deux femmes que tout opposaient, se lient d’AMITIE et fondent ensemble une congrégation dédiée à l’éducation chrétienne. »

Ce thème est aussi développé en français et en anglais ici:
https://snddensjb50.org/

Jumet célèbre le jubilé d’or de la canonisation

Samedi 21 septembre 2019

17h15 : les cloches de l’église Saint-Sulpice sonnent à toute volée invitant les paroissiens à rendre hommage à sainte Julie en célébrant le jubilé d’or de sa canonisation.

Venant des clochers environnants, 69 chrétiens (paroissiens, anciens élèves, enseignants de nos écoles, amis de la communauté) ont partagé l’Eucharistie présidée par Monsieur le Doyen Pharel Mossengo.

Le thème de la liturgie de ce dimanche invitant à la confiance en la Providence devant les difficultés que notre monde connaît aujourd’hui comme au temps de Julie.  La lecture d’une de ses lettres écrite à la supérieure de Jumet en 1814 et l’homélie de Monsieur le Doyen nous ont rappelé les conseils que Julie, en son temps, donnait à ses sœurs. A nous, elle redit : « Il nous faut prier, redoubler de confiance en la bonté de Dieu. »

La décoration florale de l’église a mis en valeur la fleur de TOURNESOL.  Comme cette fleur, Julie a constamment tourné son cœur vers le Seigneur, accueillant ses grâces et développant les dons reçus pour fonder son œuvre. Comme le tournesol qui se fane, en 1816, Julie s’est inclinée et toutes les richesses de son cœur, tombées au sol ont donné le retentissement de son œuvre jusqu’à ce jour.

Samedi 28 septembre 2019

Réalisation d’un projet mis sur pieds lors de notre après-midi « Portes Ouvertes », du 30 juin, sur l’œuvre de sainte Julie à travers le monde : « Visite du centre d’héritage à Namur ».

Quelques témoignages recueillis au retour dans le car montrent combien cette après-midi a marqué les 28 participants de ce pèlerinage (car des ennuis de circulation nous ont contraints à marcher sur les pas de Julie à la maison mère) :

  • Exposition très intéressante.  On se rend compte que la vie de sœur Julie ne fut pas un long fleuve tranquille.  Mais sa foi lui a permis de tout surmonter.
  • Ce magnifique retour aux sources des sœurs de Notre-Dame était très intéressant : documents photographiques, panneaux didactiques nous ont replongés dans l’esprit de Mère Julie, de sa charité, de son ouverture au monde.  Accueil parfait mais visite trop courte.
  • Visite très intéressante mais hélas trop courte.  J’aimerai y retourner à l’occasion, sans tarder.  Accueil très chaleureux.
  • Merci de cette excellente initiative.  Nous avons apprécié la recherche fouillée et intéressante sur la vie de sainte Julie et de sa consœur fondatrice.  Merci à sœur Christiane et à sr Marie-Rose de nous avoir guidés et éclairés tout au long de cet après-midi.
  • Ce fut un retour aux sources en très bonne compagnie.
  • Très belles découvertes (Diego, 13 ans)

Grand merci à la communauté de Namur pour l’accueil chaleureux.

Sr Georgette Toisoul, 30 septembre 2019

Nicaragua

Le vendredi 6 septembre, un sympathique groupe d’étudiants hollandais sont venus au Centre d’Héritage à Namur pour découvrir la source qui anime Sœur Rebecca Trujillo dans son travail d’aide aux personnes handicapées du NICARAGUA.

Ceux-ci réalisent régulièrement des actions de soutien financier ou même se rendent sur place pour les accompagner lorsque les circonstances politiques le permettent.

Simplicité-Ecologie

Ecoutez-nous sur la radio RCF à propos de cette valeur si chère à sainte Julie! Cliquez sur le lien: https://rcf.fr/embed/2167807 !

« La SIMPLICITÉ nous parle à nous, Sœurs de Notre Dame de Namur, qui participons activement à la conversion ÉCOLOGIQUE. »

Ce thème est aussi développé en français et en anglais ici:
https://snddensjb50.org/

L’image contient peut-être : fleur, plante, ciel, nature, texte et plein air
L’image contient peut-être : 2 personnes, lunettes, plante, plein air et gros plan
Sœur Dorothy Stang, assassinée au Brésil en défendant le droit des plus pauvres au cœur de la forêt amazonienne.

Visite à Gembloux

Namur le 19 août 2019,

Une semaine s’est déjà écoulée depuis  la visite,  faite par sept d’entre nous,  qui avons quitté Namur pour nous rendre à Gembloux Sœur Monique-Marie nous y a accueillies, dans la maison située Rue de Combattants qu’elle occupe à présent.

Sr Monique-Marie, Sr Anne-Marie, Sr Thérèse, Sr Marie-Thérèse, Sr Marie-Clotilde, Sr Paul-Thérèse et Sr Marie-Rose

La  remettre en état a été une vaste entreprise, mais la nouvelle maitresse de maison n’a pas ménagé son temps, son énergie, son  courage et son talent .Le résultat en vaut la peine ! Papiers peints fleuris,  couleurs  fraîches sur les murs : maison, chapelle, jardin, tout  a pris  un air de jeunesse nouvelle bien appréciée par les  étudiants qui  y résident .

La chapelle dans le jardin

Au cours de cette après-midi, Sœur Monique-Marie a rappelé l’histoire de la fondation  originelle d’un établissement d’enseignement, établi à la demande  de la municipalité de la ville. Répondant à l’invitation de Monseigneur Pisani de le Gaude, évêque de Namur, Julie Billiart  se rendit à Gembloux le 11 octobre 1813.

Par la suite, la communauté et l’école vécurent à différents endroits de la localité, notamment dans  l’abbaye Saint Guibert. En 1860, les sœurs construisirent un couvent  Place Saint Guibert . Elles y resteront jusqu’en 1989.Après cette date, six sœurs s’établiront Rue des Combattants .

Merci Sœur Monique-Marie, pour ce partage. Merci aussi pour votre accueil et la délicieuse collation que vous nous aviez préparée.

Sr Andrée à gauche de la photo

Andrée Weynandt,  snd

Retraite des jubilaires

A l’invitation de l’équipe du gouvernement général de la congrégation et de Sr Christiane Houet (coordinatrice du centre d’héritage), un groupe international de sœurs s’est rassemblé à Namur.

Du 2 au 8 août, seize sœurs ont participé à une retraite, animée par Sœur John Mary Brown (Grande-Bretagne), Sœur Ellen Keane (USA) et Sœur Pascal-Marie Promme (Belgique) en vue de célébrer leurs 25, 50 et 60 ans de vie religieuse.

Parmi elles : 10 sœurs américaines, 2 sœurs congolaises, 2 sœurs du Nigeria, une sœur de Grande-Bretagne et une du Kenya.  Avant la retraite, un pèlerinage de 3 jours les a d’abord emmenées à la découverte des lieux où Sainte Julie a vécu en Belgique et en France.

C’est dans la joie et la prière qu’elles se sont toutes retrouvées.

Les enfants et la permaculture à JUMET

Dans la perspective du projet bio à Jumet, Sœur Suzanne de Meersman affirmait :  

« Jumet Bio est un projet éducatif qui préserve le charisme de notre fondatrice. L’éducation constitue l’un des axes principaux du projet.»

Des enfants ont été sensibilisés à la nature durant un camp d’été dans le parc des Sœurs Notre Dame du Jumet, plus connu aujourd’hui sous le nom de ferme urbaine du Futur, Jumet.Bio!

Cliquez ici pour lire ce qu’en ont pensé les Sœurs.

Cliquez ici pour lire le point de vue de Jumet BIO.

Un bel après-midi à Jumet

Dans le cadre de l’année jubilaire « 50 ans de canonisation » de Sainte Julie Billiart, le dimanche 30 juin 2019, les Sœurs de Notre-Dame de JUMET ont accueilli de nombreuses personnes curieuses de mieux connaître Sainte Julie et le retentissement de son œuvre d’éducation aux quatre coins du monde, dans les cinq Continents.

Monsieur le Doyen Lucien-Pharel Massengo, anciennes élèves de l’Ecole, bénévoles de la Paroisse, amis de la Communauté, ont bravé la chaleur pour répondre à l’invitation diffusée dans l’Unité Paroissiale refondée Sainte Marie-Madeleine. Les clochers du Chef-Lieu, Heigne, Roux, Marchienne-Docherie, Gohyssart, Houbois étaient représentés.

En Belgique, les Sœurs de Notre-Dame ont œuvré dans plus de 25 localités dont Jumet fondée le 21 mars 1808. Notre Région a compté d’autres implantations : Charleroi, Gohyssart, Marchienne-au-Pont, Lodelinsart, Roux.

Entrée : Communauté des Sœurs de Notre-Dame de Jumet

Seul Jumet subsiste comme Communauté car nos Ecoles primaires et secondaires ont été remises aux mains de Directions laïques qui y ont maintenu l’esprit de Sainte Julie. Au départ,  nos Sœurs  se sont installées  à la rue  Borfilet  (rue Sablonnière)  au lieu dit : « Le Village », avec un mobilier très rudimentaire.  La statue de Sainte Julie, auprès du puits à l’arrière de l’Ecole en atteste encore aujourd’hui. Petit à petit, au prix d’efforts, de privations, d’ingéniosité, de dons, les Sœurs ont acquis parcelle par parcelle la propriété existante et seulement 100 ans plus tard, l’aile de l’Ecole, l’imposant et magnifique bâtiment de façade qui rehausse le carrefour de la rue Frison, furent achevés. On était alors au début des années 1900. Les marronniers de la cour intérieure ont disparu pour laisser s’élever la chapelle qui jusqu’il y a peu a servi au culte pour les religieuses et la paroisse Saint Sulpice de Jumet.

Chapelle de Sainte-Julie, Communauté des SND, Jumet.

Durant l’après-midi, ce fut l’occasion pour chacun de découvrir sainte Julie et le déploiement international de la congrégation. Des diapositives sur le Congo ont été projetées: du départ de la Mission, jusqu’à nos jours. Nous avons aussi parlé de notre projet d’une visite au  « Centre d’Héritage » à Namur.

Après avoir écouté quelques extraits de lettres de Mère Julie et lui avoir confié nos intentions de prière, l’après midi s’est prolongé autour d’une boisson rafraîchissante et de délicieuses petites galettes. Ce fut encore l’occasion de dialoguer avec les Sœurs, de poser quelques questions et de rappeler de bons vieux souvenirs.

Merci à tous et à toutes pour ce partage fraternel.  

Sœur Georgette TOISOUL et les Sœurs de la Communauté de Jumet