Visite à Gembloux

Namur le 19 août 2019,

Une semaine s’est déjà écoulée depuis  la visite,  faite par sept d’entre nous,  qui avons quitté Namur pour nous rendre à Gembloux Sœur Monique-Marie nous y a accueillies, dans la maison située Rue de Combattants qu’elle occupe à présent.

Sr Monique-Marie, Sr Anne-Marie, Sr Thérèse, Sr Marie-Thérèse, Sr Marie-Clotilde, Sr Paul-Thérèse et Sr Marie-Rose

La  remettre en état a été une vaste entreprise, mais la nouvelle maitresse de maison n’a pas ménagé son temps, son énergie, son  courage et son talent .Le résultat en vaut la peine ! Papiers peints fleuris,  couleurs  fraîches sur les murs : maison, chapelle, jardin, tout  a pris  un air de jeunesse nouvelle bien appréciée par les  étudiants qui  y résident .

La chapelle dans le jardin

Au cours de cette après-midi, Sœur Monique-Marie a rappelé l’histoire de la fondation  originelle d’un établissement d’enseignement, établi à la demande  de la municipalité de la ville. Répondant à l’invitation de Monseigneur Pisani de le Gaude, évêque de Namur, Julie Billiart  se rendit à Gembloux le 11 octobre 1813.

Par la suite, la communauté et l’école vécurent à différents endroits de la localité, notamment dans  l’abbaye Saint Guibert. En 1860, les sœurs construisirent un couvent  Place Saint Guibert . Elles y resteront jusqu’en 1989.Après cette date, six sœurs s’établiront Rue des Combattants .

Merci Sœur Monique-Marie, pour ce partage. Merci aussi pour votre accueil et la délicieuse collation que vous nous aviez préparée.

Sr Andrée à gauche de la photo

Andrée Weynandt,  snd

Retraite des jubilaires

A l’invitation de l’équipe du gouvernement général de la congrégation et de Sr Christiane Houet (coordinatrice du centre d’héritage), un groupe international de sœurs s’est rassemblé à Namur.

Du 2 au 8 août, seize sœurs ont participé à une retraite, animée par Sœur John Mary Brown (Grande-Bretagne), Sœur Ellen Keane (USA) et Sœur Pascal-Marie Promme (Belgique) en vue de célébrer leurs 25, 50 et 60 ans de vie religieuse.

Parmi elles : 10 sœurs américaines, 2 sœurs congolaises, 2 sœurs du Nigeria, une sœur de Grande-Bretagne et une du Kenya.  Avant la retraite, un pèlerinage de 3 jours les a d’abord emmenées à la découverte des lieux où Sainte Julie a vécu en Belgique et en France.

C’est dans la joie et la prière qu’elles se sont toutes retrouvées.

Les enfants et la permaculture à JUMET

Dans la perspective du projet bio à Jumet, Sœur Suzanne de Meersman affirmait :  

« Jumet Bio est un projet éducatif qui préserve le charisme de notre fondatrice. L’éducation constitue l’un des axes principaux du projet.»

Des enfants ont été sensibilisés à la nature durant un camp d’été dans le parc des Sœurs Notre Dame du Jumet, plus connu aujourd’hui sous le nom de ferme urbaine du Futur, Jumet.Bio!

Cliquez ici pour lire ce qu’en ont pensé les Sœurs.

Cliquez ici pour lire le point de vue de Jumet BIO.

Un bel après-midi à Jumet

Dans le cadre de l’année jubilaire « 50 ans de canonisation » de Sainte Julie Billiart, le dimanche 30 juin 2019, les Sœurs de Notre-Dame de JUMET ont accueilli de nombreuses personnes curieuses de mieux connaître Sainte Julie et le retentissement de son œuvre d’éducation aux quatre coins du monde, dans les cinq Continents.

Monsieur le Doyen Lucien-Pharel Massengo, anciennes élèves de l’Ecole, bénévoles de la Paroisse, amis de la Communauté, ont bravé la chaleur pour répondre à l’invitation diffusée dans l’Unité Paroissiale refondée Sainte Marie-Madeleine. Les clochers du Chef-Lieu, Heigne, Roux, Marchienne-Docherie, Gohyssart, Houbois étaient représentés.

En Belgique, les Sœurs de Notre-Dame ont œuvré dans plus de 25 localités dont Jumet fondée le 21 mars 1808. Notre Région a compté d’autres implantations : Charleroi, Gohyssart, Marchienne-au-Pont, Lodelinsart, Roux.

Entrée : Communauté des Sœurs de Notre-Dame de Jumet

Seul Jumet subsiste comme Communauté car nos Ecoles primaires et secondaires ont été remises aux mains de Directions laïques qui y ont maintenu l’esprit de Sainte Julie. Au départ,  nos Sœurs  se sont installées  à la rue  Borfilet  (rue Sablonnière)  au lieu dit : « Le Village », avec un mobilier très rudimentaire.  La statue de Sainte Julie, auprès du puits à l’arrière de l’Ecole en atteste encore aujourd’hui. Petit à petit, au prix d’efforts, de privations, d’ingéniosité, de dons, les Sœurs ont acquis parcelle par parcelle la propriété existante et seulement 100 ans plus tard, l’aile de l’Ecole, l’imposant et magnifique bâtiment de façade qui rehausse le carrefour de la rue Frison, furent achevés. On était alors au début des années 1900. Les marronniers de la cour intérieure ont disparu pour laisser s’élever la chapelle qui jusqu’il y a peu a servi au culte pour les religieuses et la paroisse Saint Sulpice de Jumet.

Chapelle de Sainte-Julie, Communauté des SND, Jumet.

Durant l’après-midi, ce fut l’occasion pour chacun de découvrir sainte Julie et le déploiement international de la congrégation. Des diapositives sur le Congo ont été projetées: du départ de la Mission, jusqu’à nos jours. Nous avons aussi parlé de notre projet d’une visite au  « Centre d’Héritage » à Namur.

Après avoir écouté quelques extraits de lettres de Mère Julie et lui avoir confié nos intentions de prière, l’après midi s’est prolongé autour d’une boisson rafraîchissante et de délicieuses petites galettes. Ce fut encore l’occasion de dialoguer avec les Sœurs, de poser quelques questions et de rappeler de bons vieux souvenirs.

Merci à tous et à toutes pour ce partage fraternel.  

Sœur Georgette TOISOUL et les Sœurs de la Communauté de Jumet

On fête Julie dans les écoles du Pérou!

Notre sœur belge, Marie-Laure, au Pérou depuis de nombreuses années, nous a envoyé des nouvelles!

« Voici notre projet pour faire connaître sainte Julie Billiart dans nos 36 écoles du Pérou.

Lorsque je suis rentrée de Belgique en mars dernier, nous nous sommes réunies avec la responsable de la pastorale de nos 36 écoles des hameaux. Nous souhaitions que chaque école ait un projet pastoral en lien avec les 50 ans de la canonisation de Julie.

Un document expliquant qui est Sainte Julie a été envoyé à tous les directeurs et directrices de nos écoles. Du matériel étaient à leur disposition pour travailler avec les jeunes: des livres à colorier pour le niveau maternel et primaire, des triptyques et des bandes dessinées avec la vie de Sainte Julie.

Chaque école a développé son projet, tout le monde était super heureux de connaitre Julie Billiart! Les écoles ont été très créatives (poèmes, chants, dessins de la vie de Sainte Julie, représentations théâtrales, jeux questions/ réponses sur sa vie).

Les adultes ont également participé durant les cours d’alphabétisation.

Pour les encourager à faire des concours, nous avons offert des prix pour les élèves ( des ballons, des cordes a sauter, des livres a colorier, …). Voici quelques photos de la remise des prix:

Nous avons aussi exprimé le désir de préparer une Eucharistie. L’une a eu lieu le vendredi 21 juin et l´autre le lundi 24 juin.

Les directeurs ont pris contact avec les écoles avoisinantes pour qu’elles participent aussi à la préparation. Le prêtre de la paroisse, qui a célébré les Eucharisties, a été enchanté de découvrir notre Sainte. Il faut dire que l´autel de l´église de Tambogrande a une relique de Sainte Julie que le prêtre précédent avait demandé lors de la consécration de cette église il y a quelques années.
Et voilà comment tout s´est mis en place.

Sr Maureen White, membre du CLT, en visite au Pérou était présente. A gauche de la photo: Sr Marie-Laure Bentz et à droite: Sr Marleny Bardales Raymundo.
Des parents ont même sculpté une statue de Sainte Julie que j’ai dû bénir plusieurs fois. Maintenant, elle est chez nous, artisanale, mais très jolie; elle signifie beaucoup car elle a été fait main, les enfants y participant en peignant une partie et apportant la terre glaise de chez eux.

Sœur Marie-Laure Bentz

Pèlerinage international

Quel plaisir de retrouver Sœur Marie Kelly, ancienne coordinatrice du Centre d’héritage!! Comme chaque année, elle a organisé un pèlerinage international durant les 10 premiers jours de juillet. Nous avons eu la joie d’accueillir à Namur et à Cuvilly un groupe très sympathique d’associées, sœurs, prêtre et amies venant des Etats-Unis.

« 1804 Society »

Durant deux jours, des étudiants de LIVERPOOL ont partagé la vie des Sœurs de Notre-Dame à Namur! Ils ont pu découvrir le centre d’héritage et en apprendre plus sur Julie Billiart et le rayonnement international de la congrégation!

En Grande-Bretagne, la « 1804 Society » regroupe des étudiants qui souhaitent créer des liens dans leur communauté en organisant des événements caritatifs . « 1804 » fait référence à l’année de fondation de la congrégation des SND.

La rencontre fut très enrichissante!

Les Sœurs de Namur visitent l’exposition « 1969-2019 ».

Vendredi 21 juin et lundi 24 juin 2019, toutes les sœurs de la communauté de Namur ont profité d’une visite de l’exposition sur les « 50 ans de la canonisation de Julie » commentée par l’archiviste de la congrégation. Beaucoup d’émotions et de souvenirs pour ces sœurs qui ont toutes vécus les fêtes de la canonisation en 1969 à Rome, à Namur ou dans leur communauté!

La visite s’est terminée par un petit verre de l’amitié!

Ecole ND d’Anderlecht

Ce 24 juin 2019,c’est l’école de Anderlecht qui témoignait de l’intérêt apporté par ses élèves à la vie de sainte Julie. 
Les élèves des classes maternelles ont travaillé avec ceux des humanités et avec Mélissa, responsable de l’activité . Echange très fructueux où petits et grands se sont retrouvés pour travailler ensemble, comme l’aurait voulu sainte Julie.
Les plus grands ont réalisé des vitraux, les plus jeunes ont dessiné le visage de Julie. 
Des photos et de petits textes relatant des épisodes de la vie de Julie sont mêlés aux dessins et aux vitraux dans le hall où sont exposées toutes les réalisations des enfants. Nul doute qu’ils n’oublieront pas de si tôt cette « femme si gentille qui a fondé leur école ».
Puisse Julie veiller sur chacun d’eux! 

Gembloux Célébration

Ce 23 juin 2019, la paroisse de Gembloux a célébré le 50ème anniversaire de la canonisation de Julie Billiart.

La journée a commencé par une rencontre avec les enfants du catéchisme. Sœur Monique Petit a eu l’occasion de leur raconter l’histoire de sainte Julie et notamment son arrivée à Gembloux pour y fonder leur école. Au cours de l’eucharistie, après le mot d’accueil et la brève présentation de la vie de la sainte, sœur Monique les a invités à déposer au pied de la statue de Julie, mise à l’honneur pour la circonstance, un bouquet de tournesols nous invitant à rester tournés vers le Soleil de nos vies et à découvrir et proclamer comme Julie » Ah qu’il est bon le Bon Dieu ». Qu’Il continue à veiller sur chacun de nous!